Poitiers La Nuit

Je rentrais tard, un soir, après un cours. Plus d’essence. Je me suis arrêté dans une station service de super marché, à Poitiers, pour refaire le plein. C’est là que j’ai remarqué le Vide-la-nuit-en-ville. Les parkings étaient éclairés, mais complètement déserts. J’ai commencé cette mini-série, en noir & blanc, juste avant les histoires de couvre-feu du mois d’octobre 2020. Je reprendrai plus tard, quand on sera enfin sorti de cette crise sanitaire.
La seconde partie, en couleur, est juste une vision des lumières de Poitiers la Nuit.